Déterminer la ligne de flottaison

Lorsque l’on développe un site internet, il est important de réfléchir en amont à l’agencement des informations et encore plus à l’emplacement des informations principales et importantes pour l’internaute.

Sur les différents terminaux, il existe une limite virtuelle entre ce que l’internaute voit à l’écran dès le chargement de la page de ce qu’il ne voit pas si il n’utilise pas la barre de défilement, c’est ce qui est couramment appelé la ligne de flottaison.

image_ecran_flotaison_2

Cette limite de flottaison varie forcément en fonction du terminal utilisé, de la définition de son écran, de l’utilisation ou non de la barre de favoris. Il est donc impossible de la déterminer avec certitude.

Du coup, pour la déterminer au mieux, il faut regarder dans les statistiques quelle est la résolution la plus utilisée.

Dans l’exemple que je vais vous donner, je me suis basé sur une résolution qui domine ces dernières années et qui continue de progresser il s’agit de la résolution 1366×768 .

Sur ces 768px, il faut retirer la partie haute du navigateur (environ 90px) et la barre des tâches du bas (environ 40px). Ce qu’il fait qu’il reste  768-90-40 = 638px pour la zone au dessus de cette ligne.

La recherche de cette ligne peut être utile notamment dans le développement d’un e-commerce mais pour le reste des sites, des études tendent à montrer que la partie située sous la ligne est de plus en plus regardée et parfois plus longtemps que la zone située au dessus de la ligne.

A chacun de faire son choix.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.